Patrick Poivre d’Arvore à Infodalger : « Le Hirak a changé l’image des Algériens à l’étranger »

0
1896

Entretien express avec PPDA

Ecrivain et vedette des médias lourds Français, notamment à TF1 ou il est très suivie dans son émission satirique il y a quelques années « Les guignols», Patrick Poivre d’Arvore que nous avons rencontré au 24é SILA à Alger, a bien voulu répondre à quelques questions d’actualités nationale.

Infodalger : Patrick Poivre d’Arvore, votre dernière idée ou commentaire, en avançant que « le peuple Algérien mérite le prix Nobel de la paix » a fait un buzz aussi bien en Algérie et à l’étranger.  Comment avez-vous eu l’idée, alors que la même idée a été lancée et balancés sur les réseaux sociaux dès les premières semaines de la marche du Hirak en Algérie ?

Patrick Poivre d’Arvor : Ecoutez, ce n’est pas une idée très compliquée dans la mesure où c’est bien de ne pas attribuer des prix Nobels à des organisations et à des gouvernements ou l’avoir fait à Barack Obama, a peine quelques mois après son arrivée au pouvoir aux Etats Unis. Il ne savait pas du tout s’il est un vrai pacifiste ou pas. On voyait sous nos yeux vendredis après vendredis des gens défiler pacifiquement avec des revendications qui sont les leurs. Mais, ils ont fait ça, dans la paix et le calme. Rien que pour ça, attribuer un prix Nobel pour le peuple Algérien me parait normal.  J’ai vu que le comité Nobel, ne nous a pas entendu, puisque vous m’aviez dit que vous avez eu la même idée, eh bien, c’est dommage, mais on ne sait jamais l’année prochaine. Ils peuvent le faire. J’espère arriver à de belles choses pour le peuple Algérien entre temps.

Pensez-vous que l’image négative qu’on avait du peuple Algérien ou l’on disait qu’il est violent, méchant, voleur etc à changer à l’étranger et en France notamment, grâce au mouvement populaire pacifique Hirak ?

Evidemment, capitale, capitale. Parceque aujourd’hui, on est dans une période où les images ont beaucoup d’importances. Et vous savez ?.  je vois bien comment les gens réagissent en France. Même sur des sujets très intimes comme les funérailles. Dans les funérailles, on voie toutes ces femmes avec des youyous etc. ça fait peur parfois. On sait pourquoi. Parceque on dit, que ce n’est pas notre culture. Mais là, voire des gens par centaines de milliers d’Algériens et d’Algériennes se retrouvent ensembles pacifiquement avec d’ailleurs des slogans qui sont très pacifiques aussi, et bien, je peux vous dire que ça, ça contrebalance toutes les idées reçues sur l’Algérie ou sur les autres pays Arabes d’une manière générale.

Le peuple Algérien refuse et dénonce toutes ingérences dans les affaires internes du pays. Un commentaire sur le sujet ?

Eh bien, c’est toujours normal. Chacun a envie de se déterminer par sois même.Ça s’appelle l’autodétermination.  On l’appel comme ça en France avec le général De gaule et on continuera à le faire. Et chacun doit avoir son autodétermination. Vous êtes libres de faire votre autodétermination.  

Vous allez présenter des livres au 24é SILA ?

Alors, Il y a deux livres. Il y a un livre qui va sortir la semaine prochaine « le secret d’enfance » ou je raconte le secret d’enfance de certaines personnalités dans tous les domaines. Et puis, il y a un autre livre qui est un roman qui s’appelle « Vengeance ».

A.C

Infodalger note et mémorise l’information

Aux origine de l’idée : Le peuple Algérien mérite le prix nobel de la paix

 

Bien que le peuple Algérien est porté sur la satisfaction de sa revendication légitime et pacifique pour le moment.  L’histoire enregistre toutes idées et actions positive, constructive.L’idée qui a fait le tour du monde. « Le peuple Algérien mérite le prix Nobel de la paix », a été lancée par un citoyen lambda durant les toutes première marches du vendredis. Devant une foule très nombreuse on s’est trouvé en face de la FAC d’Alger. Nous étions trois. Amar CHEKAR, journaliste, Pr Arous, sociologue à la FAC de Bouzaréah et Slimane Djelouah journaliste « Si notre mémoire et bonne ». Il est demandé à M Djelouah de confirmer ou d’infirmer l’information concernant sa présence ou non. Rien que pour la vérité des choses ». Attiré par l’importance de cette idée, j’ai vite suggérer de la balancer sur les réseaux sociaux Facebook.  Pr Arous et Amar CHEKAR, on a écrit soigneusement l’idée et balancé le message.   Quelques semaines et mois après, l’idée se propage et fait le tour du monde. Nous avons cru que c’est notre idée qui a été reprise à l’étranger. Mais, finalement, le mouvement pacifique du peuple Algérien, a fait réagir plusieurs peuples et personnalités du monde.   L’information suivante, vient de Patrick Poivre D’arvore, qui a suggéré de manière officielle à l’organisation concerné pour l’attribution du « Prix Nobel de la paix au peuple Algérien ». Et pour faire valoir les idées positives et constructives qui vont dans le sens du développement des valeurs pacifiques et contre la violence, un appel est lancé pour faire de cette idée « Un projet du peuple et de tous les peuples pacifique » pour l’attribution du prochain prix Nobel de la paix au peuple Algérien. Instaurer cette nouveauté dans l’Agenda de l’organisation concernée des Nations Unis (ONU) et pour la valorisation du combat des peuples qui luttent pacifiquement pour le droit et légitimités.  

Infodalger  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici